Vacances3-DOC

L’Ouzbekistan, au coeur de la route de la soie

  • Conférences 2019-2020               Christine Darmagnac

L’archéologie de la péninsule arabique a révélé ces dernières années une histoire très ancienne et passionnante, La route de la soiedont de nombreux sites remontent au III ème millénaire avant notre ère. Très tôt, les civilisations de l’Arabie ont développé des échanges économiques féconds, qui ont rattaché l’histoire et l’art de la péninsule aux grandes civilisations de l’Egypte, du Proche et du Moyen Orient. A partir du VII ème siècle, les vieux empires seront bouleversés par la naissance de l’islam…

27 février 2020            Les premières civilisations.

Les marchands de la routeDu IIIème au Ier millénaire avant notre ère : Civilisation de l’Oxus, les Scythes, les Achéménides, les Séleucides, les Sogdiens, les Kouchans….. Au cœur de l’Asie centrale, l’Ouzbékistan est un pays à la géographie complexe, aux frontières au tracé changeant selon les époques. Une terre irriguée qui favorisa la sédentarité de peuples Samarcandebien nomades. L’archéologie a révélé la présence et l’activité de nombreux peuples conquérants, principalement issus des mondes iraniens et turcs.  ____________________________

5 mars 2020             Les  routes de la soie (1)  ________________   ____________________   Réalité géographique et légendes 

Avant d’être sujet de l’imaginaire collectif, la Route est avant tout une réalité Marco Pologéographique. Dès sa naissance au II ème siècle avant notre ère, elle s’impose comme trait d’union entre l’Extrême-Orient et le plateau iranien. Un parcours de plusieurs milliers de kilomètres, souvent périlleux, au milieu de paysages magnifiques… propices à la construction de légendes.

12 mars 2020       Les routes de la soie (2) ______________________     __________________   Les hommes de la    route.

D’est en ouest, et inversement, durant des siècles, les hommes l’ont parcourue les marchands, les produits, les religions, les prisonniers de guerre porteurs des traditions et de savoir-faire.Les hommes de la route _______________  De leur plein gré, ou bien contraints et forcés. La Route fut le véhicule des armes comme des idées, des hommes comme des marchandises, des religions comme des pouvoirs…autant d’éléments constructifs de l’identité du pays.

19 mars 2020          Les grands conquérants 

Venus de toutes directions, mus par une idéologie, un désir de conquête ou une volonté de domination… les conquérants de l’Ouzbékistan Tamerlanfurent aussi nombreux que différents : Arabes, Turcs et Mongols (Kara Khitaï, Qarakhanides, Gengis Khan, Tamerlan, Ouzbeks), Russes et Soviets. Chacun d’entre eux, de manière éphémère ou durable, et souvent dramatique, détruisit mais sut reconstruire et marquer à jamais l’âme du pays.

 26 mars 2020                  Boukhara, Samarkand, Khiva

KhivaTrois ensembles à l’urbanisme et l’architecture exceptionnels, trois villes dont les noms évoquent des temps glorieux, les témoins de fastes oubliés, la puissance souvent mégalomane des cités closes de remparts. Boukhara, Samarkand et Khiva sont d’anciennes capitales de la Route de la soie.   Dans le ciel azur de l’Asie centrale, s’élèvent leurs coupoles aux céramiques bleu turquoise et les hauts minarets.